18 mars 2010




Absinthe

Vérité de l'absence
Amertume
A la place du thé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog